Comment financer son achat ?

Comment financer son achat ?

Comment financer son projet immobilier? Existe-t-il des aides pour financer son projet immobilier? C’est une question assez fréquente que se posent les ménages avant tout achat immobilier. Voici quelques conseils pour vous aider à financer votre projet immobilier.

1. Quel est mon apport :

Vous pouvez disposer d’un apport provenant de différentes sources pour financer votre achat :

– De l’épargne : Votre établissement bancaire pourra considérer le sérieux de votre projet en lui démontrant votre capacité à épargner. L’épargne peut être ici personnelle, salariale ou de produits spécifiques des banques dédiés à l’achat immobilier par exemple le plan d’épargne logement (PEL)

– D’une donation

– Ou d’un héritage

2. Calculer sa capacité d’emprunt :

Aussi, il est important de commencer par faire une simulation d’emprunt dans votre décision d’achat. En règle générale, la limite de taux d’endettement acceptée par les banques est de l’ordre d’un tiers de vos revenus.

Plusieurs critères sont en prendre en compte pour calculer votre capacité d’emprunt, par exemple :

– La mensualité souhaitée

– Le taux de prêt

– La durée du prêt (15, 20, 25, 30 ans ?)

– Le montant emprunté. Il vous faudra aussi penser au revenu qu’il vous restera après avoir décidé de votre mensualité de remboursement pour assurer vos dépenses quotidiennes.

3. Profiter des différents dispositifs de l’immobilier neuf Il existe plusieurs solutions d’aides :

– Le prêt au taux zéro (PTZ) : pour l’achat d’une première résidence principale selon vos ressources, il vous permet de financer jusqu’à 40% de votre acquisition à taux zéro.

– Un prêt épargne logement (PEL) : vérifiez si le taux d’emprunt est compétitif.

– Prêt 1% logement : Éligible pour l’achat de son premier logement en résidence principale.

4. Choisissez votre banque ou votre courtier :

Enfin, n’hésitez pas à faire le tour de vos banques pour connaître leurs propositions afin de faire le meilleur choix, vous pouvez aussi contacter un courtier qui se chargera de consulter pour vous plusieurs banques.

Prenez aussi en considération tous les éléments proposés : report, taux fixe ou taux variable, frais de remboursement anticipé…

Négociez le taux de crédit mais aussi les frais de dossier, les assurances en cas de décès ou invalidité ou perte d’emploi et les garanties.

Une fois le financement choisi et votre offre prêt réceptionnée, vous avez droit à 10 jours de réflexion !

Articles Similaires

Enter your keyword